La concurrence est nécessaire pour l’avenir du citron caviar

Le citron caviar est un fruit rare qui n’est produit qu’en Australie. Limburst, le plus grand exportateur australien de citrons caviar, qui exporte ses fruits à travers le monde entier, explique pourquoi une concurrence accrue est nécessaire pour avoir une filière développée, stable et pérenne.

Ce fruit, qui est souvent décrit comme le caviar des citrus à cause de la forme de ses petites perles, est récolté de janvier à la fin mai en Australie. Il peut cependant être congelé pour répondre à la demande des clients toute l’année.

James Boyd, le directeur général de Limeburst, confirme que la demande pour ce fruit rare est de plus en plus importante. La demande augmente de façon exponentielle chaque année car ce fruit est maintenant beaucoup plus connu et demandé par les chefs du monde entier et les particuliers.

Pour l’instant, il y a une forte demande en Europe ou est exporté une grande partie de la production mais la demande augmente aussi dans le reste du monde. Malgré cette demande, le fruit n’est pas facile à trouver dans de nombreux pays du monde car les importateurs et les grands magasins ne l’incluent pas dans leurs stocks.

Les ventes les plus importantes se font vers les grands restaurants ou les chefs utilisent de plus en plus ce produits, autant dans les plats que les desserts. Les ventes se font aussi vers les bars à cocktails qui ont inventé de nombreux cocktails contenu le jus du citron caviar mais aussi ses petites perles. De plus en plus, les pâtisseries et l’industrie alimentaire cherchent à importer ce produit pour l’incorporer dans leurs recettes. On image facilement un cupcake au citron, recouvert d’un glaçage à la vanille et de quelques perles de citron caviar sur le dessus ! On imagine facilement que le citron caviar doit inspirer de nombreux magasins de cupcakes.

Malgré l’augmentation de la demande, le produit reste rare et la production est limitée. Limeburst souhaiterait voir plus de concurrence pour pouvoir répondre à la demande et pouvoir développer une industrie stable et durable.

Il faut augmenter la production afin de répondre à la demande. La production annuelle en Australie est estimée à 4 à 6 tonnes mais cette production varie beaucoup en fonction du climat. Elle n’est donc pas suffisante pour répondre à la demande. Les futures productions en Californie et en Espagne devraient aider à augmenter la production mondiale mais d’autres zones devraient aussi se développer comme la Floride ou Israël.